La Librairie du Pôle

 

Dernières parutions

Nouvelle parution des ENCL

Trois essais sur la sexualité mystique

De Michel Bousseyroux

Les cas cliniques de trois mystiques du XXe siècle sont à travers ces essais mis à l'épreuve de la psychanalyse : Marie de la Trinité, Simone Weil, et Thérèse Neumann.

Nouvelle parution chez Stilus

L'art et la psychanalyse de Freud à Lacan

De Anita Izcovich

Ce livre vise à démontrer pourquoi la psychanalyse a pris appui sur la peinture, la sculpture et l'architecture, pour élucider la théorie analytique en rapport avec sa pratique.

Nouvelle parution des ENCL

Préface de Jacques Lacan à l'éveil du printemps de Wedekind

Par Colette Soler

La préface que Jacques Lacan rédige en 1974 pour la pièce de Wedekind, L'éveil du printemps est comme il se doit un hommage à l'auteur.

Catalogue

Tous les livres du catalogue peuvent être commander auprès des libraires du pôle et retirer lors d'une de nos rencontres.

Contacter nos libraires : libraires.polebordeaux@gmail.com

Trois essais sur la sexualité mystique

Michel Bousseyroux

Dans ces trois essais, Michel Bousseyroux revient sur la question de la jouissance des mystiques qu'en 1973 Lacan, dans son séminaire Encore, attribue à ce qui de la jouissance du corps a partie liée avec le signifiant de l'incomplétude de l'Autre qui, dans le corps, creuse le sans fond de son abysse. Cette thèse est à supplémenter de celle, tout aussi énigmatique, que Lacan avance sur le saint dans son écrit « Joyce, le symptôme II » : le saint préfère la castration de l'escabeau (escabeau que se fait naturellement l'homme pour supporter son corps), laquelle « scabeaustration » ne s'accomplit que de l'escapade. Une hypothèse topologique du retournement du tore du réel propre au nœud mental en jeu dans l'extase sera ici avancée.

Les cas cliniques de trois mystiques du XXe siècle sont à travers ces essais mis à l'épreuve de la psychanalyse : Marie de la Trinité, Simone Weil, et Thérèse Neumann.

Éditions Nouvelles du Champ lacanien

15€

Le transfert, de l'amour au sexe

Colette Soler

Transfert dit Freud, pour désigner le lien passionnel qui s’instaure entre un psychanalyste et celui ou celle qui s’analyse avec lui, et marquer qu’il s’établit par déplacement d’un autre lien. Le terme est aujourd’hui d’usage quasi commun, mais dans la psychanalyse il n’a cessé de faire question. Il a fallu Lacan pour que cet étrange amour s’éclaire comme amour véritable, mais subverti quand il s’adresse à un psychanalyste.
Le cours que l’auteur lui a consacré suit méthodiquement le cheminement progressif par lequel Lacan l’a porté au « concept fondamental » de la psychanalyse. L’épisode du confinement ne l’a pas arrêté mais en a changé la forme à partir de mars 2020.

C’est ce que cet ouvrage recueille.

Éditions Nouvelles du Champ lacanien

20€

Lecture

Préface de Jacques Lacan à L'éveil du printemps de Wedekind

Par Colette Soler

La préface que Jacques Lacan rédige en 1974 pour la pièce de Wedekind, L'éveil du printemps est comme il se doit un hommage à l'auteur.

On se tromperait cependant à ne pas y voir plus loin car ces trois petites pages ne mobilisent rien moins que ses thèses les plus complexes sur le sexe, lalangue, l'Homme, le nom propre, les Noms-du-Père, La femme – et sans le moindre didactisme.

D'étonnement en étonnement une lecture d'élucidation s'imposait que tente Colette Soler.

Éditions Nouvelles du Champ lacanien

L'art et la psychanalyse de Freud à Lacan

Anita Izcovich

Ce livre vise à démontrer pourquoi la psychanalyse a pris appui sur la peinture, la sculpture et l'architecture, pour élucider la théorie analytique en rapport avec sa pratique. Il s'agira de reprendre de façon exhaustive l'ensemble des auteurs auxquels Freud et Lacan ont fait référence concernant l'art. On remarquera comment les œuvres de Léonard de Vinci, Bosch, Holbein, Palladio, Arcimoldo, Goya, Munch, Magritte, Duchamp, Fontana, Dali, permettront de saisir ce que l'art enseigne à la psychanalyse, notamment sur la distinction entre l'acte pictural et l'acte analytique. Ce parcours de Freud à Lacan témoigne de ce que l'art peut éclairer sur les énigmes du désir et les paradoxes de la jouissance que nous rencontrons dans notre pratique comme analyste.

Édition Stilus - Collection Résonances

25€

La clinique lacanienne

Laura de Capraris, Wanda Dabrowski, Lydie Grandet, Anita Izcovich, Luis Izcovich, Marie-Noëlle Jacob-Duvernet, Ana Martinez, Corinne Philippe, Leonardo Rodriguez,
Florence Signon, Radu Turcanu

Douze analystes, chacun avec sa singularité, tentent de rendre compte de ce qui fait pour eux l’essence de la clinique lacanienne. Ce livre a une portée internationale et témoigne de l’expansion du discours analytique dans le monde.
Ainsi, à côté des analystes français, on trouvera des analystes d’Espagne, d'Italie et d’Australie.
Chacun, avec son propre style, explique comment il est venu à faire le choix de l’orientation lacanienne en psychanalyse, en quoi consiste cette spécificité et ce qui change par rapport aux autres pratiques de la psychanalyse.
Un fil se dégage à travers ces différents textes : une véritable contribution à l’actualité de la psychanalyse dans le contexte de notre époque.

Éditions Stilus - Collection Nouages

17€

La (dé)formation du psychanalyste

Dominique Touchon Fingermann

« Charlatan est celui qui entreprend un traitement sans posséder les connaissances et capacités requises [...] je mets l’accent sur l’exigence selon laquelle personne ne doit pas pratiquer l’analyse sans en avoir acquis le droit par une formation déterminée. »
Ce souci énoncé fermement par S. Freud en 1926 est toujours à l’ordre du jour, la place et la valeur de la psychanalyse dans l’actualité en dépend. Cinquante ans plus tard J. Lacan proposait l’École comme le lieu privilégié de l’intranquillité nécessaire à l’analyste pour sa propre réévaluation permanente du trépied freudien : analyse didactique – contrôle – étude de la théorie. Le cartel et la passe sont les principes actifs de la virulence du concept de l’École de psychanalyse. Ils constituent encore aujourd’hui les vecteurs du tourbillon favorable aux « conditions de l’acte analytique », car ils re-suscitent la dé-formation que l’analyse de l’analyste a pu produire.
Ce livre reprend les propositions freudiennes et lacaniennes et leurs mises à l’épreuve dans l’expérience actuelle d’une école de psychanalyse, pour que celle-ci « redevienne ce qu’elle n’a jamais cessé d’être, un acte à venir encore ».

Éditions Nouvelles du Champ lacanien

La (dé)formation du psychanalyste

Dominique Touchon Fingermann

« Charlatan est celui qui entreprend un traitement sans posséder les connaissances et capacités requises [...] je mets l’accent sur l’exigence selon laquelle personne ne doit pas pratiquer l’analyse sans en avoir acquis le droit par une formation déterminée. »
Ce souci énoncé fermement par S. Freud en 1926 est toujours à l’ordre du jour, la place et la valeur de la psychanalyse dans l’actualité en dépend. Cinquante ans plus tard J. Lacan proposait l’École comme le lieu privilégié de l’intranquillité nécessaire à l’analyste pour sa propre réévaluation permanente du trépied freudien : analyse didactique – contrôle – étude de la théorie. Le cartel et la passe sont les principes actifs de la virulence du concept de l’École de psychanalyse. Ils constituent encore aujourd’hui les vecteurs du tourbillon favorable aux « conditions de l’acte analytique », car ils re-suscitent la dé-formation que l’analyse de l’analyste a pu produire.
Ce livre reprend les propositions freudiennes et lacaniennes et leurs mises à l’épreuve dans l’expérience actuelle d’une école de psychanalyse, pour que celle-ci « redevienne ce qu’elle n’a jamais cessé d’être, un acte à venir encore ».

Éditions Nouvelles du Champ lacanien

 

Pôle Atlantique

 

 

Adresse Postale :

Association Encore

18, rue Bertrand de Goth

33000 Bordeaux

Inscription Infolettre