LA LIBRAIRIE

urgence-satisfaction_orig.jpg

Editions Stilus

Luis Izcovich

Urgence et satisfaction

L’urgence concerne le temps. Or, on dit de l’analyse qu’elle prend du temps. Est-ce que cela met la psychanalyse à contre-courant de notre époque qui a vu généraliser l’homme pressé ? Il s’agira de démontrer comment depuis Freud la psychanalyse aborde la question de l’urgence au point que Lacan la met en connexion avec ce qu’on peut espérer d’une analyse menée à son terme, soit la satisfaction de fin. Ce livre porte donc sur l’efficacité de l’analyse, soit le passage de l’urgence subjective, à la production d’une satisfaction inédite.

Bientôt disponible

1re-couv-m-joubert_orig.jpg

Editions Stilus

Martin Joubert

Narciss(is)me

La tension entre désir de cohérence et nécessité de faire place au manque et à la faille organise la vie psychique dans tous ses aspects. Les pathologies narcissiques s’y alimentent, autant que les réalisations de la culture. De Romain Gary au Malade Imaginaire en passant par Franz Kafka, le livre explore toute la fécondité du registre narcissique.

avant-la-rafle_orig.jpg

Editions Stilus

Patrick Wald Lasowski

Avant la rafle

Mai 1942

Mai 1942. À Paris, l’ambassade d’Allemagne fête le général Oberg, chef suprême des SS. Les soutiens de la Collaboration ont été invités. C’est le banquet des vainqueurs, tandis qu’à Montmartre, inquiet du sort de sa famille, en Pologne, un fourreur juif partage son repas avec monsieur Roland, son voisin de palier. L’ordre nazi serre la France à la gorge.
*
Saint-cyrien, affecté à Berlin en 1933, le capitaine Tremblé fait de ses rapports autant de cris d’alarme. Entré dans la clandestinité, dans Paris occupé, il entend les sanglots de ceux qu’emmène le peloton d’exécution. Chroniques de l’ombre, ses mémoires recréent la présence de ceux que la passion de la liberté conduit à tous les sacrifices.

Lacan un.jpg

Editions Stilus

Albert Nguyên

La nuit de la langue
Lacan et l'écriture

À partir de l’expérience analytique, ce livre aborde ce qui distingue la parole, la langue et le langage. Il s’agira ainsi de démontrer que dans la psychanalyse non seulement la parole mais plus fondamentalement la langue donne accès à ce que Lacan a pu avancer sur l'écriture, et mieux à différentes écritures. Pour cela, l’auteur prend appui sur Freud et Lacan afin de mieux cerner ce que nous enseigne la pratique de la psychanalyse. On pourra ainsi saisir que l’écriture n'est pas sans effet sur ce qui est attendu d'une analyse.

CliniqueException_site_360x.jpg.webp

Editions Nouvelles du Champ lacanien

Colette Soler

Une clinique 
d'exception

Parler de clinique c'est parler de ce qu'enseigne l'expérience des psychanalyses. Elle est seule à l'enseigner car cette pratique n'a pas d'égale. Le lien analyste-analysant est unique, ordonné qu'il est par le dispositif de parole inventé par Freud il y a plus d'un siècle et qui définit proprement le champ psychanalytique.

Au cœur de cette clinique et portée par les symptômes, il y a la question de l'amour et du sexe depuis que Freud a découvert le lien de la sexualité à l'inconscient. Elle est « hommosexuelle », avec deux m, car elle ne connaît pas l'Autre... sexe. Lacan corrige cette partialité, posant les bases d'une clinique moins sexiste. Freud en fut accusé, c'est notoire, mais ce n'est pas lui qui est sexiste plutôt le langage, et même les langages que sont les inconscients. Une clinique de l'Autre, de la pastoute, avec sa jouissance autre, suppose une autre dimension, celle du sinthome. C'est ce que ce livre explore pas à pas.

Bientôt disponible

marianne-pascal-def_orig.jpg

Editions Stilus

Marianne Pascal

L'inconscient(e)

​La découverte de l’inconscient que permet le trajet d’une analyse est le cœur de ce livre. Cette rencontre fortuite de l’inconscient et ses effets ont bouleversé la vie de l’auteure et dévoilé un traumatisme infantile. Ce livre témoigne du parcours analytique qui a permis la résolution de ce traumatisme. Marianne Pascal montre comment pour elle la psychanalyse et l’art révèlent les mécanismes inconscients qui nous fondent.

jouissance_orig.jpg

Editions Stilus

Bernard Baas

Jouissances de la voix

Cet ouvrage qui porte sur notre époque, la plus récente et la plus factuelle, celle des masques sur le visage, démontre comment elle a fait ressurgir une dimension fondamentale dans l’humanité, celle de la présence de la voix.
Mais notre époque est celle aussi d’autres voix, qui comme celle des migrants, appellent désespérément sans être entendues, c’est la voix de l’errance. Ces formes de la voix sont à distinguer de la voix de la conscience.
Ce livre prend appui et développe l’approche de Lacan de la voix, pour mettre en évidence comment la voix, dans toutes ses manifestations, témoigne de l’humanité de l’homme.

Joyce.jpg

Editions Stilus

Jean-Michel Rabaté

Joyce,  hérétique et prodigue

En prenant appui sur Joyce, sa vie et son oeuvre, ce livre explore notamment l’hérésie dans la religion, la politique et la littérature. L’auteur suit un fil qui croise constamment ce que Derrida et Lacan avancent sur Joyce, et il reprend, à partir de Spinoza, Saint Thomas, Giordano Bruno, ce qu’il convient d’appeler le choix hérétique. C’est à travers ce parcours que sont élucidées des questions cruciales pour la psychanalyse.

Capture d’écran 2022-07-22 à 11.44.50.png

Editions Nouvelles du Champ lacanien

Bruno Geneste

Samuel Beckett,
l'art du noeud-dire

Beckett est un nom que notre époque ne saurait oublier. D’abord parce qu’il aura entrepris la plus grande opération de subversion de la littérature occidentale. Ensuite parce que la charge énigmatique de sa lettre poétique n’a de cesse d’apostropher l’existence pour la questionner. C’est principalement ce qu’il a en partage avec Lacan, dont le défrichage du dire occupe les psychanalystes, leur ouvrant des voies fécondes de traitement dans la clinique. Ici aussi, subversion au cœur de l’époque...

Beckett, c’est avant tout une façon singulière de nouer l’existence à la jouissance d’un vivant, ce que Lacan appellera LOM. Beckett sera donc à ce titre un nom de sinthome de LOM... Mais ce ternaire suffirait-il si ne s’y introduisait le dire comme quatrième tension nouante ?


Poursuivant un travail implacable et sans relâche, Beckett, pour vivre et faire scène rigoureuse au parlêtre, s’avançait dans la plus dense obscurité. Épris de logique, traquant la langue pour faire sonner l’os du dire, il écrivait à tâtons la singularité d’un nouage subjectif original... Lacan, au même moment, soutenait l’importance de savoir reconnaître un nœud borroméen dans le noir.


Si Beckett est, comme l’avance son ami Cioran, un être-en-dehors, il intéresse par sa concision, par son miniminimitable, le singulier qui s’extrait de chaque cure psychanalytique.


C’est l’enjeu de notre propos.

fortune-deux-hasards_orig.jpg

Editions Stilus

Guy Dana

La fortune des deux hasards
Essai sur la méthode en 
psychanalyse

L'auteur explore la place du hasard dans la vie quotidienne, son rapport à la croyance et à la superstition. Il prend appui sur la conception freudienne du hasard, sur le lien qu'a ce dernier avec l’inconscient, et démontre ce qui change dans le rapport au hasard au cours de la cure analytique. Dans ce cheminement, l’auteur montre les affinités électives entre le jeu et la psychanalyse, en s’appuyant sur les travaux de Freud, Winnicott et Lacan. Il examine le lien entre le hasard et la contingence, dans la pratique analytique et dans sa finalité.

avenement-psychanalyse_orig.jpg

Editions Stilus

Nicole Edelman

L'avènement de la 
psychanalyse

La démarche du livre s’organise autour du croisement permanent du processus d’élaboration de la psychanalyse et des conditions historiques qui l’accompagnent, à la fois politiques, économiques, sociales, culturelles. Pour étudier et comprendre cette émergence, le déroulement des chapitres du livre procède à la fois chronologiquement et par approche thématique afin d’être au plus près des environnements intellectuels et événementiels au sein desquels naissent les processus de pensée qui permettent à Freud d’élaborer à la fois les concepts et les pratiques de la psychanalyse. Ce livre cherche à comprendre, en historienne, ce cheminement de l’émergence de la psychanalyse dans les conditions historiques qui l’accompagnent; il diffère en cela des nombreux ouvrages qui ont interrogé une histoire interne de la psychanalyse. L’objectif du livre est de mettre au jour l' agencement d’entrelacements qui révèle à la fois la complexité des conditions de production des principaux concepts de la psychanalyse au sein de l’histoire de ces décennies et la formidable puissance des ouvertures radicalement déstabilisante ainsi créées.

PUBLICATIONS DU PÔLE ATLANTIQUE

Les publications du Pôle Atlantique peuvent être commandés auprès des libraires du pôle et retirés lors d'une de nos rencontres ou envoyés par voie postale.

Pour consulter l'ensemble des ouvrages disponibles dans notre librairie vous pouvez consulter notre catalogue en cliquant ici.

Contacter nos libraires : libraires.polebordeaux@gmail.com

Si "écritures du réel" il y a, elles répondent à ce qu'il n'y a pas et dans l'analyse lacanienne la formule qui s'est imposée est aujourd'hui connue de tous : "Il n'y a pas de rapport sexue qui puisse s'écrire". a partir de cette négativité et dans la mesure où le parlêtre, l'être parlant, est pris dans la parole, l'expérience de l'analyse montre que pour autant "des choses" s'écrivent. Lacan l'a ffirmé dès le dévut de son enseignement avec les graphes et les mathèmes. Il s'en est suivi un déplacement considérable dans la doctrine qui a conduit à donner la prééminence au symptôme sur le fantasme. Et ce symptôme s'écrit, sur le corps notamment , ce corps qu'a le parlêtre. L'expérience de l'analyse à partir du symptôme ouvre à la question du sithome qui signe le lieu de la terre, fonction de jouissance irréductible. Lacan a élargi le champ de la clinique à partir de ce sinthomme et de l'écriture. Ce sera le chgemin du Séminaiire qui nous conduira à l'examen de ces nouvelles coordonnées de l'expérience avec les cnséquences q'elles emportent : écritures, poème, l'humain dans l'homme.

CeQuiSEcritDuReel.jpg

Ce qui s'écrit du réel

Par Albert Nguyên

Fil à suivre N° 15 Séminaire 2018-2019

Si "écritures du réel" il y a, elles répondent à ce qu'il n'y a pas et dans l'analyse lacanienne la formule qui s'est imposée est aujourd'hui connue de tous : "Il n'y a pas de rapport sexuel qui puisse s'écrire". A partir de cette négativité et dans la mesure  où le parlêtre, l'être parlant, est pris dans la parole, l'expérience de l'analyse montre que pour autant "des choses" s'écrivent. lacan l'a affirmé dès le début de son enseignement avec les graphes et les mathèmes. Il s'en est suivi un déplacement considérable dans la doctrine qui a conduit à donner la prééminence au symptôme sur le fantasme. Et ce symptôme s'écrit, sur le corps notamment, ce corps qu'a le parlêtre. L'expérience de l'analyse à partir du symptôme ouvre à la question du sinthome qui signe le lieu de la lettre, fonction de jouissance irréductible. Lacan a élargi le champ de la clinique à partir de ce sinthome et de l'écriture borroméenne qui exactement donne un autre sens à l'écriture. Ce sera le chemin du Séminaire qui nus conduira à l'examen de ces nouvelles coordonnées de l'expérience avec les conséquences qu'elles emportent : écritures, poème, l'humain dans l'homme.

Publié par le Pôle Atlantique

20€

cfcf

juste_à_temps.jpg

Juste à temps

Par Albert Nguyên

Fil à suivre N° 14 Séminaire 2017-2018

 

Dans la psychanalyse la question du temps, avec Lacan, qu'il s'agisse de la question de la fin de l'analyse, de l'interprétation, de la durée des séances, de la durée des analyses, a toujours été au premier plan. Lacan a dégagé pour nous la question de l'objet et avec la voix a proposé cette formule « le temps pour le dire ». La clinique montre le « trop tôt » ou le « trop tard » qui encombre les vies. Le temps pour le dire est aussi le temps du Dire, catégorie qui a ouvert la voie du Réel et du poème, à partir du texte de LEtourdit (Autres Ecrits, Seuil). Il y a aussi le temps dans lequel nous sommes, mondains, notre époque comme on dit. Le Forum de Bordeaux se penche cette année sur cette question cruciale avec le Séminaire « Lacan 2.0 » dont quelques échos résonnent dans ce Séminaire. Le « kairos » des Grecs ou le « moment opportun » des Chinois constituent des réponses que développe ce Séminaire à partir desquelles nous envisageons la ou les réponses de l'analyse, à partir de Lacan et aussi de quelques autres (Blanchot, Celan etc.). Place est faite à la justesse.

 

Publié par le Pôle Atlantique

20€

cfcf

Erre éthique.jpg

Une erre éthique : le dire de l'amour

Par Albert Nguyên

Fil à suivre N° 13 Séminaire 2016-2017

Après Yaksa qui s'est terminé avec un développement sur le dire et l'art-dire, il sera question cette année de ce que cette prise en compte du Réel et de l'inconscient réel amène comme bouleversements et comme changements dans la psychanalyse, tant au niveau de la pratique qu'au niveau épistémique.

Le chemin qui nous a fait passer par la question de la dupe et du post-joycien conduit tout logiquement à venir interroger l'erre de la dupe, en réponse aux non-dupes errent. Cette erre se présent comme éthique, la jouissances faisant le coeur de l'éthique renouvelée à partir de Lacan : hérésie du poème, RSI et poème.

Le dire de l'amour fait entendre le champ qu'ouvre cette éthique renouvelée. C'est amour de l'entre et non l'amour de l'Un, et c'est son dire supportant le dits du discours amoureux que nous essaierons de mettre en résonance.

Le poème psychanalytique peut contribuer à penser la psychanalyse, en émergera-t-il du neuf, du nouveau? Parions sur cette hypothèse.

Publié par le Pôle Atlantique

20€

cfcf

Ce_qui_reste_1ère_page.jpg

"Ce qui reste" de la passe et après

Animé par Florence Signon et Julie Cassagne

Séminaire 2016

L'expérience analytique apporte modifications, changements, transformations, métamorphoses dont le sujet tire profit. Pour autant elle ne résout pas tout : il y a un reste, et même pour rester freudien « des restes ». Plus lacanien car il ne s'agit nullement d'accommoder les restes, c'est la fonction de l'objet a qui décide de l'issue de la cure et du destin de l'analyste. Il s'en déduit qu'aussi bien la traversée du fantasme que l'identification au symptôme comme issues connues aujourd'hui de la cure, ne garantissent pas une éradication complète de la problématique d'entrée en analyse. Ce document est le résultat d'une mise en commun, « le reste », d'un séminaire qui s'est tenu à Bordeaux, en 3 temps. Il s'agissait de s'interroger sur « Ce qui reste » d'une analyse, de la passe et de l'après passe. Premier temps : trois Analystes de l'Ecole (AE) sont venues dans le cadre du Pôle Bordeaux-Région témoigner de leur passe. Temps 2 : elles sont revenues, leur temps d'AE terminé pour parler des suites de cette expérience d'AE. Temps 3 : dans l'après coup de ce passage, quelques membres du Forum ont à leur tour souhaité témoigner de « Ce qui reste » pour eux de l'analyse.

Avec la participation de Luis Izcovich, Nadine Cordova-Naïtali, Vicky Estevez, Lydie Grandet, Corine Ozeray, Philippe Madet et Albert Nguyên.

Publié par le Pôle Atlantique

15€

Cet ouvrage est le fruit du travail réalisé au Forum de Bordeaux (Pôle Atlantique) du 15 Mars au 15 Mai 2020 pendant la période de confinement liée à l’épidémie de COVID 19. Toutes les activités et les possibilités de regroupement ayant été brutalement stoppées, nous avons mis en place sur le site « champ lacanien bordeaux » une page de conversation invitant tous ceux qui le souhaitaient (membre du Forum, de l’École ou participant aux activités) à y participer.

De bouche à oreille, de plus en plus de personnes sont venues sur le site : visiteurs, lecteurs et nombreux sont ceux qui ont voulu témoigner. Tous les témoignages y sont forts et engagés, nous avons souhaité en garder pour chacun d’entre-nous une trace et le faire partager à d’autres.

Le site a eu un grand nombre de visites pendant cette période et nous avons eu la surprise de voir que la courbe des visites reproduit exactement la courbe en « cloche » de l’épidémie !

Nombreux sont ceux qui nous ont signalé l’importance et le soutien de cet espace d’écriture et d’échanges dans ce moment de grande désorientation. Ainsi, pendant cette période virale, grâce à ces échanges, nous avons pu expérimenter une dimension humaine et collective de la psychanalyse, une psychanalyse qui donne du souffle.

Couverture.jpg

Face Au Covid
Échanges en temps de confinement

Forum Champ Lacanien France - Pôle Atlantique

Cet ouvrage est le fruit du travail réalisé au Forum de Bordeaux (Pôle Atlantique) du 15 Mars au 15 Mai 2020 pendant la période de confinement liée à l’épidémie de COVID 19. Toutes les activités et les possibilités de regroupement ayant été brutalement stoppées, nous avons mis en place sur le site « champ lacanien bordeaux » une page de conversation invitant tous ceux qui le souhaitaient (membre du Forum, de l’École ou participant aux activités) à y participer.

De bouche à oreille, de plus en plus de personnes sont venues sur le site : visiteurs, lecteurs et nombreux sont ceux qui ont voulu témoigner. Tous les témoignages y sont forts et engagés, nous avons souhaité en garder pour chacun d’entre-nous une trace et le faire partager à d’autres.

Le site a eu un grand nombre de visites pendant cette période et nous avons eu la surprise de voir que la courbe des visites reproduit exactement la courbe en « cloche » de l’épidémie !

Nombreux sont ceux qui nous ont signalé l’importance et le soutien de cet espace d’écriture et d’échanges dans ce moment de grande désorientation. Ainsi, pendant cette période virale, grâce à ces échanges, nous avons pu expérimenter une dimension humaine et collective de la psychanalyse, une psychanalyse qui donne du souffle.

Publié par le Pôle Atlantique

18€

cfcf

logo PoleAtlantique.jpg

Psychanalyse et Psychose (3ème séquence)
Séminaire de Marie-Noëlle Laville

2010-2011

Publié par le Pôle Atlantique

10€

cfcf

logo PoleAtlantique.jpg

Psychanalyse et Psychose (2ème séquence)
Séminaire de Marie-Noëlle Laville

2009-2010

Publié par le Pôle Atlantique

10€