Faire Cartel

 

Contact Cartel du Pôle Bordeaux Région :

Julie Cassagne, Florence Signon, Ahmed Djihoud

Pour consulter les Echos des Cartels cliquez ici.

Lien Cartel EPFCL

Les textes de Lacan, souvent difficiles, n’ont pas été écrits pour faciliter la compréhension du lecteur, que Lacan qualifiait de leurrante, d’imaginaire. Sa démarche a donc été toute autre, et amène le lecteur hors des sentiers battus, le confrontant souvent à l’inconfort de ne pas tout comprendre. Pourtant, cette langue qui est la sienne, porte en son cœur une approche de l’humain, de l’inconscient et de la psychanalyse, renouvelée.

Comment lire Lacan, comment s’approprier les concepts analytiques qu’il développe tout au long de son enseignement ? Comment répondre aux questions que l’on se pose sur la théorie analytique ?

C’est alors que la nécessité du cartel intervient. En effet, le cartel est toujours l’occasion pour chacun, pour chacune, de lire les textes de Lacan, mais aussi et surtout d’oser, dans un petit groupe de personnes choisies, s’avancer avec ses mots, ses hésitations, ses questions, ses points de butées, mais aussi… ses trouvailles, et ses surprises ! Qu’il s’agisse des premières lectures de textes, de séminaires, ou d’un travail sur des questions articulées à la fin de l’analyse et à l’école, le cartel est un espace de travail précieux et fécond.

Notons aussi que le cartel permet d’établir entre ses membres (4 personnes plus une personne) un lien social particulier, animé par le rapport que chacun entretien à la psychanalyse. Ce que l’on appelle la « plus un(e) » personne est celui ou celle qui, choisit par les autres du cartel, oriente le travail, ce qui peut permettre à chacun de se risquer à oser une élaboration singulière (en dehors des rivalités imaginaires fréquentes dans les groupes). Il a pour responsabilité de veiller à préserver la dimension analytique.

Le cartel s’inscrit au sein d’une école de psychanalyse, il dure environ 2 ans, Lacan souhaitait faire de ce lien social particulier celui qui lie les différents membres de son école dans un transfert de travail dynamique, souple, inventif, limité dans le temps, véritable tourbillon de travail, pour chaque fois remettre au cœur des dispositifs analytiques un travail orienté par l’inconscient et son réel.

 

Si vous souhaitez composer un cartel n’hésitez-pas à nous contacter, nous pourrons vous mettre en lien avec d’autres cartélisants, et/ou avec des plus-un : cartels.pole7@gmail.com.